ACCUEILLIR UN STAGE

Formateur : Rémy Boussengui

Le conteur et son public
Le Temps du Conte, le Ton du Conteur

+ d’infos sur le conteur Rémy Boussengui : Cliquez ici

PLUS D’INFO :
Tél : 03 84 29 31 16
Tél. depuis l’étranger : 00 33 384 29 31 16

Le conteur et son public

- Une manière de partager le conte

Dans la tradition africaine, le conte n’appartient pas au conteur.
L’histoire est un plat qui se partage, chacun y ajoute son grain de piment.

Un double objectif
- Parvenir à toucher chaque spectateur en instaurant une relation de proximité, réelle et forte
- Réussir à mettre en valeur les réactions du public, enfants comme adultes, afin que le conte gagne en intensité et devienne ce plat de choix où chacun puise et se régale

Contenu
- Ce stage permet d’aborder et de travailler les moyens et techniques capables d’instaurer une véritable proximité et en particulier :
- Prise de conscience et structuration conviviale de l’espace conteur-public
- Appropriation et maîtrise d’outils tels que : proverbes, devinettes, formulettes, refrains, musique qui permettent de tisser des ponts, de tendre des perches en direction du public
- Développement du "regard auditif" pour ajuster sa propre voix et bien accueillir celle du public

- Public : adultes, conteurs débutants ou confirmés
- Nombre de participants : 12 maximum
- Durée : 2 jours minimum

“Apportez une ou deux histoires qui vous tiennent à cœur, j’arriverai avec les miennes et ensemble, nous ferons comme au village.”

Le Temps du Conte, le Ton du Conteur

- Stage d’initiation à l’art de conter

Le temps du conte est fait d’instants uniques, irrattrapables, si on les gâche. D’où la nécessité pour le conteur de mobiliser toute son énergie en amont et pendant la durée de la séance.
Le ton du conteur, direct, intime, est celui qui crée une relation "individuelle" avec l’auditeur.

Objectif
- Découverte du métier
- Recherche du ton, de l’accent du conteur

Contenu
1. La voix, outil essentiel du conteur
2. Le choix d’un conte
3. L’écriture vocale et l’appropriation de l’histoire
4. La mémorisation et l’interprétation :
-Exercices pratiques proposés aux stagiaires
-Illustrations contées par le formateur

Chaque stagiaire viendra avec une histoire de son choix…

Rémy Boussengui, formateur

Après des études secondaires au Gabon, Rémy Boussengui s’installe en France en 1972 et dans la région bordelaise en 1975.
Attiré par le chant et la musique, il fonde un groupe de musique africaine.
Influencé par les courants musicaux les plus divers, il sera auteur-compositeur-interprète pendant 10 ans (de 1980 à 1990).

Baigné par les contes et les histoires entendus tout au long de son enfance passée au Gabon, lors des veillées de village, en brousse, pendant les travaux des champs, il renoue avec la tradition familiale à partir de 1991.
Finaliste du Grand Prix des Conteurs de Chevilly-Larue en 1992, il crée et tourne ses premiers spectacles, mêlant intimement la parole, la musique et le chant.